"Visitez le site de notre partenaire Privacy International"

Atelier sur la vie privée, les données personnelles et l'usage de la biométrie

L'atelier sur la vie privée, les données personnelles et l'usage de la biométrie, organisé par Stat View International en partenariat avec Privacy International, le CRDI et Jonction, a débuté ses travaux mercredi 26 février 2014, dans amphithéâtre du service de cancérologie du CHU de Donka. La cérémonie d'ouverture à été présidé par le représentant du Ministre d'Etat guinéen Chargé des Postes, des télécommunication et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication avec la présence du Haut Commissaire Adjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme en Guinée Monsieur Yves Boupess Bakobasso et de M Doura Chérif, ancien Président de la Cour d'Appel.

Plusieurs thèmes seront abordé durant cet atelier notamment la Protection des données et libertés d'expression : Etats des lieux en Guinée,  " les obstacles au respect du droit à la vie privée et de la protection des données personnelles en Guinée",  ''Le juge et la protection des données personnelles".

Recommendations Eric Thiam
Rapport journalier de l'atelier
Rapport journalier de l'atelier

Photos de la cérémonie d'ouverture

 

La vie privée est un droit fondamental de l’Homme

Rejoignez le mouvement mondial exigeant la protection des droits de l'homme et la fin de la surveillance de masse en cliquant sur ce lien : https://necessaryandproportionate.org/take-action/privacyinternational

Le 11 février 2014, les internautes disent non à la surveillance de masse

Le 11 février, des individus, des organismes de la société civile, et des milliers de sites internet vont ensemble dénoncer la surveillance de masse. Tout le monde, partout, peut participer – que ce soit dans la rue comme sur le net.  Les programmes de surveillance de masse violent notre vie privée et portent atteinte à nos droits à la liberté d'expression et d'association. Ils vont à l'encontre de la liberté et de l'ouverture de l'Internet mondial, et sont contraires aux valeurs démocratiques. Les documents révélés par Edward Snowden en juin dernier ont exposé l'existence de dizaines de programmes de collecte de renseignements à grande échelle et ont été une onde de choc dans le monde entier. Mais en même temps que les fuites de Snowden ont mis en lumière quelques-unes des plus flagrantes violations de la vie privée par le gouvernement américain, elles ont insufflé une nouvelle énergie pour débattre sur la surveillance et les violations de la vie privée partout dans le monde.

Rejoignez le mouvement en signant les principes.

Demo Image

Activités

Atelier de partage et d’échange sur le droit à la vie privée au Sénégal 19 mars 2013...

Droits

De l'homme au Sénégal.

Jonction

JONCTION est une association de droit sénégalais qui regroupe des hommes et des femmes engagés...